BrassBand.fr le site des Brass Bands !

Communauté française des Brass Bands

   
Amboise 2014 - 20ième édition

Premier prix aux bénévoles !

samedi 7 juin 2014 , par Le Webmaster  
Partager sur Facebook

Au théâtre Beaumarchais nous avons eu la chance de pouvoir interroger deux des fidèles parmi les fidèles.

Jocelyne - - Marie-Hélène à pied d'œuvre

Jocelyne travaille à la mairie d’Amboise depuis 41 ans.

Marie-Hélène, après avoir elle aussi travaillé à la mairie d’Amboise (comme responsable des affaires culturelles), s’occupe aujourd’hui de la la médiathèque de Saint-Aignan.

Toutes deux s’investissent depuis l’origine dans l’organisation de l’Open d’Amboise.

Marie Hélène : Dès le mois de septembre nous procédons au bilan de l’édition qui vient de se terminer, aussi bien sur le plan financier que sur la plan humain.
Tous les points sont abordés, même ceux qui concernent le nombre de chaises, des pupitres, l’impression des flyers, l’hébergement...

brassband.fr : Parlez-nous des « petites mains » qui contribuent à la réussite de cette manifestation :

Marie Hélène : En effet, les bénévoles sont nombreux et beaucoup restent invisibles aux yeux du public. Ils interviennent dans bien des domaines : distribution des affichettes, accueil des orchestres, gestion des parkings, accompagnement des musiciens dans la ville, surtout les étrangers qui ont besoin d’être guidés.

Les équipes de la municipalité sont très présentes ainsi que les membres de l’harmonie toutes générations confondues.

brassband.fr : Depuis toutes ces années, vous devez avoir une jolie collection de souvenirs ?

Jocelyne et Marie-Hélène : Dans l’une des toutes premières éditions, nous participions aux délibérations du jury. Un musicien français qui en faisait partie ne voulait pas croire que les musiciens anglais du « Marple Band » étaient des amateurs. Nous avons eu beau lui dire que la jeune femme qui y assurait la partie de soprano était chauffeur de taxi, il n’en a jamais démordu, affirmant qu’elle avait un meilleur niveau que des musiciens du CNSM !

Jocelyne : Je me souviens aussi d’une année ou nous avons eu de la neige en mai !

brassband.fr : Certains brass sont des fidèles, trouvez-vous qu’ils ont progressé ?

Marie-Hélène : Aujourd’hui je reconnais un brass anglais à la première mesure. Le son d’ensemble est tout simplement magique. Dans ce domaine, les ensembles français doivent encore progresser. Mais c’est normal, historiquement le mouvement est récent en France.

brassband.fr : Que redoutez-vous le plus ?

Marie-Hélène et Jocelyne : Les mètres-cube de bières qui défilent (rires) et l’indélicatesse, rare heureusement, de certains orchestres invités qui trouvent à redire sur la qualité de l’accueil ! Par charité, nous tairons leur nom.

brassband.fr : Prêtes pour la prochaine édition ?

Marie-Hélène et Jocelyne : Oui, on ne s’en lasse pas. Il faut savoir que les chambres d’hôtes sont réservées d’une année sur l’autre. On ne peut pas décevoir un public aussi enthousiaste.