BrassBand.fr le site des Brass Bands !

Communauté française des Brass Bands

   
En direct d’Amiens

Le championnat « live »

lundi 31 janvier 2011 , par Le Webmaster  
Partager sur Facebook

MENTION LÉGALE : Attention, ces photos ont toutes été prises par Monsieur Adam Prominski qui les met généreusement à notre disposition pour le site brassband.fr

Si vous souhaitez les utiliser, ou en obtenir d’autres non compressées, merci de nous adresser un courrier électronique.

Troisième division

Youth brass Atout Vent

Youth Brass Atout Vent

09h00 - Une chauffe rapide sur scène avant l’arrivée du jury et après un voyage mouvementé en car qui a généré un léger retard. Cela explique peut-être une légère précipitation et une exécution un peu raide de la pièce imposée.

- Pièce imposée : Saint-Saëns variations, Philip Sparke

Ce n’est jamais facile de débuter un championnat, cette première prestation ne manque pas d’ardeur mais gagnerait à plus de fluidité particulièrement dans les transitions entre les nuances.
C’est un plaisir de voir un ensemble aussi jeune supporter la pression du concours. Nous ne doutons pas de leurs progrès futurs.

Cet orchestre a la chance d’avoir un cornet soprano bien présent qui le soutient avec assurance et justesse.

- Pièce au choix : Adventure in brass, Ray Farr

Une surprise agréable pour le président du jury, une pression supplémentaire pour les musiciens... pourtant les choses vont mieux pour le Youth Brass Atout Vent ! Ils sont plus à l’aise et semblent se faire vraiment plaisir avec cette pièce originale pleine de gaieté et de modernité.

Un répertoire qui semble parfaitement convenir à cette jeune formation. Une mention spéciale au solo d’euphonium !


Première division

Brass Band de Toulouse

Brass Band de Toulouse

Enfin, ils sont là (pas de neige, pas de tempête) !

- Pièce imposée : Moorside suite, Gustav Holst

Superbe pupitre de basses.

Le pupitre d’euphonium est très élégant et les solos sont remarquables.

Les attaques sont précises, les crescendos réguliers et puissants.

Excellent cornet principal.

On perd quelquefois en précision et en justesse dans les pianissimos.

C’est une pièce fondatrice du mouvement brass band (1928) l’interprétation serait sans doute jugée anachronique par rapport à la tradition, le son est droit ce qui n’empêche nullement l’émotion d’être présente.

- Pièce au choix : The year of the dragon, Philip Sparke

L’introduction est brillante ! Le tempo rapide et la précision irréprochable (sans doute grâce à la direction « au cordeau » !)

Solo de trombone envoûtant, le second mouvement est fabuleux malgré un léger défaut de justesse à la toute fin.

Le dernier mouvement est rapide fin et précis mais tous les pupitres ne parviennent pas à soutenir la cadence, une légère fatigue notamment dans les aigus.

Pour leur première prestation, ils nous ont séduits par leur élégance.

Nous avons là un grand brass band qui devrait faire parler de lui dans les prochaines compétitions y compris en dehors de l’hexagone !

Brass Band de Douai

Brass Band de Douai

- Pièce imposée : Moorside suite, Gustav Holst

Encore un beau pupitre de basses, décidément, l’école française de tuba se porte bien !

Le son est moins homogène dans les passages fortissimos.

Le cornet soprano est bien présent et emmène tout le brass lorsque c’est son rôle.

- Pièce au choix : Excalibur, Jan van der Roost

Le départ manque de clarté.
Les nuances sont convaincantes.

Bravo au baryton et au soprano pour le solo.

Le final est superbe ! C’est rond et chaleureux.

Les basses envoient une puissance impressionnante !

Saluons leur endurance sur une pièce aussi longue et périlleuse.

Un très beau brass band dans la tradition, sincère et plein de ferveur commune, ils viennent de réaliser un superbe doublé.

Brass band ATOUT VENT

ATOUT VENT

- Pièce imposée : Moorside suite, Gustav Holst

C’est un brass band que nous aimons bien pour sa vaillance mais, malheureusement, sur les premiers mouvements de cette pièce, la justesse n’est pas toujours là et les attaques sont imprécises.

Au moment où nous nous sentons déçus, ils reprennent de l’allant de la confiance et nous offrent un final où nous les retrouvons : puissants et bien ensemble.

- Pièce au choix : Laudate Dominum, Edward Gregson

Une mise en place difficile pour le premier mouvement.
Le choral du second mouvement est plus convaincant, le solo d’euphonium et le contre chant du bugle sonnent bien.

Y aurait-il eu des changements au sein de l’orchestre ? Il nous avait laissé le souvenir d’une plus grande cohérence.

Quoi qu’il en soit, dès qu’ils sont dans l’expression et dans l’émotion, ça passe mieux.

Brass band de Champagne

Brass Band de Champagne

- Pièce imposée : Moorside suite, Gustav Holst

Le soprano est sûr avec cette partition difficile.

Le choix des tempi très étirés dessert cet orchestre qui a du mal à tenir un son uni dans les passages lents. Ils sont plus à l’aise dans la vivacité.

Les trombones forment un bon pupitre.

- Pièce au choix : Shine as the light, Peter Graham

Le son manque trop souvent de soutien et d’homogénéité.

Le soprano confirme toutes ses qualités !

C’est un ensemble plein de jeunesse qui gagnera sans aucun doute en maturité en se confrontant à ses ainés comme aujourd’hui.

C’est avec ce genre de défi que ses qualités musicales indéniables pourront s’affirmer.

Brass band des hauts de Flandres

Brass Band des Hauts de Flandres

- Pièce imposée : Moorside suite, Gustav Holst

Une direction toujours enlevée.

Un jeune cornet principal prometteur. De beaux solos à la pichotte, au bugle et à l’euphonium.

Les pianos sont bien maitrisés tant pour l’équilibre que la justesse mais pourraient être davantage soutenus.

On perd de l’homogénéité dans les passages forts (les basses gagnent sur les cornets).

La musicalité de cet ensemble a tendance à se dissoudre dans les passages puissants mais reste remarquable dans la douceur.

- Pièce au choix : Brass Metamorphosis, James Curnow

Très bien pour le trombone solo.

La fatigue se fait un peu sentir à la fin de la prestation.

C’est cependant un brass avec des bases très solides et qui progresse dans son originalité. C’est une audace à saluer.


Excellence

Brass Band BRASSAGE

Brassage Brass Band

- Pièce au choix : Rapsody on a theme by Purcell, Kevin Norbury

Une direction de maître, en contact direct avec ses musiciens Mathias Charton dirige son brass sans pupitre !

Cet ensemble offre un magnifique exemple de l’opportunité qu’offre une formation brass band aux plus jeunes : celle de jouer avec leurs aînés et de concourir dans une division prestigieuse.

Une pièce séduisante pour le public, espérons que le jury ne fera pas la fine bouche.

- Pièce imposée : English Heritage, George Lloyd

Quelques décalages dans les attaques qui, souhaitons-le, ne coûteront pas de précieux points à Brassage.

Le choral est rond et soutenu, un très beau travail.

Le cornet principal [1] est toujours d’une grande souplesse, sensible et musical.

L’équilibre de l’ensemble est réglé finement, sans pousser le brass au delà de ses limites.

Excellente prestation.

Paris Brass Band

Paris Brass Band

- Pièce imposée : English Heritage, George Lloyd

Une entrée en matière très carrée et sans bavures mais un peu froide.

Excellent pupitre de pichottes, barytons et euphonium.

Le choral pianissimo est lent pour l’ensemble qui semble le soutenir plus difficilement à la fin.

Excellent solo du cornet principal

Le son des cornets est trop clair, en particulier dans les passages fortissimos, ce qui déstabilise l’harmonie.

- Pièce au choix : On the shoulders on giants, Peter Graham

Entrée en lice triomphante des géants.

Une grande habileté dans les variations de nuances.

Cornet principal et cornet soprano : très beaux solos.

Les « Chorus » sont très bien rendus (bugle, trombone, vibra).

Le mouvement lent qui suit est moins riche, il manque de profondeur.

Mais le dernier mouvement nous rassure. Des solos brillants, et un crescendo final impressionnant et bien amené.

EXOBRASS

Exobrass

- Pièce imposée : English Heritage, George Lloyd

L’entrée en matière est encourageante, équilibre sonore, traits, tout passe bien.

A l’arrivée des passages fortissimos, insuffisamment maîtrisés à cette puissance, le son est trop vite dénaturé, en particulier celui des cornets.

Les solos sont parfois précipités et perdent en souplesse.

- Pièce au choix : Extreme make over, metamorphosis on a theme by Tchaikovsky, Johann de Meij

Un choix dangereux et courageux, cette pièce très difficile est aussi interprétée dans la catégorie honneur par le Brass Band des Savoie.

Le quatuor d’introduction est musical.

Le thème « à la bouteille » est plutôt réussi.

Le final arrive sur la fatigue, mais ils terminent avec cran, après avoir tout donné !


Salle comble pour cette dernière catégorie, la plus prestigieuse.

Honneur

Brass Band Nord Pas-de-Calais

Brass Band Nord Pas-de-Calais

Comment ne pas être porté par l’accueil extraordinaire accordé par le public au BBPDC !

Après avoir travaillé quelques années avec Franck Renton, le BBNPDC reste fidèle à l’Outre-Manche et est dirigé cette fois par Russel Gray.

- Pièce imposée : Landscape, Bertrand Moren

Le son est remarquablement homogène et puissant.
Beaucoup de finesse dans les crescendos et les pianos.

Personne ne semble tenir la vedette mais chaque solo est mis en valeur.

Mentions spéciales pour la pichotte solo [2] et pour l’euphonium solo [3].

Pour la première fois, nous voyons un brass sortir de scène entre les deux pièces.

- Pièce au choix : Music of the Spheres, Phillip Sparke

Superbe introduction de la pichotte solo, la montée en flèche est très bien maîtrisée.

Quelques traits passent moins bien dans la vitesse ensuite (cornets).

On attendait plus de de finesse et d’émotion dans le mouvement lent.

Les traits ne sont pas tous maitrisés ensuite, et l’on ne comprend pas tout.

Malgré tout ils ont encore progressé et se défendront sans doute au mieux à Montreux cette année au championnat européen.

Cette seconde interprétation moins époustouflante que la première (toutes proportions gardées) laisse de la place au suspense !

Brass Band des Savoie

Brass Band des Savoie

Deux pièces au choix pour cette dernière prestation de la journée.

- Pièce au choix : 4ème symphonie, Scherzo, Anton Bruckner

Beau pupitre de cornets. Certaines attaques ne sont pas très précises mais le son est là. Et l’équilibre est bon.

- Pièce au choix : Extreme make over, metamorphosis on a theme by Tchaikovsky, Johann de Meij

À ce niveau exigeant, difficile de passer sous silence les imprécisions rythmiques et de justesse de l’introduction.

C’est beaucoup mieux ensuite.

Quelques imprécisions rythmiques à nouveau avant le crescendo vers le passage « à la bouteille » qui est fort bon.

Ils ont encore de l’énergie à revendre pour le final dans un fortissimo qu’ils savent maîtriser.

- Pièce imposée : Landscape, Bertrand Moren

Étonnant après un tel programme de les trouver aussi frais sur cette dernière pièce.

Quel panache et quel talent ! Il faut entendre de quelle façon les solistes (cornet principal, trombone, euphonium, soprano) et tout le brass assurent à la fin d’un programme très ambitieux.

MENTION LÉGALE : Attention, ces photos ont toutes été prises par Monsieur Adam Prominski qui les met généreusement à notre disposition pour le site brassband.fr

Si vous souhaitez les utiliser, ou en obtenir d’autres non compressées, merci de nous adresser un courrier électronique.

[1Aurore Prieur

[2Frédéric Lorthios

[3Jean-Luc Petiprez