BrassBand.fr le site des Brass Bands !

Communauté française des Brass Bands

   

Initiales B.B.

dimanche 23 mars 2008 , par La rédactrice en chef  
Partager sur Facebook

Jeudi 20 mars 2008, 17h15, j’arrive dans l’auditorium Marcel Landowski du Conservatoire National de Région de Paris, rue de Madrid, pour découvrir le brass band junior du conservatoire du XIII ième arrondissement, tout jeune ensemble créé et dirigé par Clément Saunier, qui se produit dans le cadre de La Semaine des Cuivres.

... des ambiances contrastées ...

Déjà, le bois blond de la salle et la joyeuse agitation qui semble y régner réchauffent l’oeil et l’oreille après les quais gris et bruyants de la gare Saint-Lazare toute proche.
Il y a là une vingtaine d’enfants, de pré-adolescents et d’adolescents (à ces âges-là, tout change si vite que la distinction est importante !) venus pour le « raccord » avant le concert prévu à 18 heures.

« On s’assoit, on se tait. »

C’est le chef qui cherche à obtenir un peu de concentration. La voix est claire et ferme, on ne sent ni fébrilité ni autoritarisme dans la façon qu’a Clément Saunier de rappeler à ses élèves qu’ils sont « vingt-cinq, et qu’à vingt-cinq si tout le monde souffle dans les instruments ou tape des pieds, ce n’est pas possible. » Cette évidence est suivie d’un beau silence. La répétition commence.
Bien sûr, entre chaque raccord, ce n’est pas le calme absolu. Après une journée de cours, pas facile d’éviter les bavardages, les envies de bouger, alors les « Chut, chut ! » reprennent du service. Chaque petit événement peut être source de déconcentration : une arrivée tardive, une pièce manquante pour la charleston de la batterie... mais j’admire la vivacité de tous ces enfants et leur incroyable capacité à mobiliser leur attention aussi vite qu’elle s’était envolée.

« un oeil sur la partition et l’autre sur le chef. »

Clément Saunier les motive : « La salle est grande. Il faut que les nuances soient en proportion. »

Ils écoutent, reprennent, essayent de garder « un oeil sur la partition et l’autre sur le chef. »

Ils font preuve de maturité sans rien perdre de leur fraîcheur. C’est, avant même le concert, quelque chose de très touchant à observer.
Cinq minutes à peine avant l’entrée du public, ils sont au complet et filent en coulisses endosser leurs T-shirt blancs.

Les spectateurs prennent place dans la salle : des parents, des frères et sœurs, des professeurs... Entrée des musiciens. Roux, blonds, bruns, ébouriffés ou en coupe plus sage, les cheveux et leurs propriétaires gagnent leurs chaises, certains dépassent à peine les pupitres. Tous se lèvent pour accueillir leur chef dans un mouvement à la fois respectueux et détendu. Sérieux, simplicité et confiance semblent être une bonne base de travail.

Clément Saunier présente la formation en quelques mots. Créé il y a trois ans, ce brass band junior réunit des élèves du conservatoire du XIII ième arrondissement mais aussi d’autres conservatoires parisiens. Ils ont entre dix et quatorze ans et certains d’entre eux ont intégré l’orchestre dès leur première année d’instrument. Le but de cette aventure est de les sensibiliser au plaisir de la pratique collective, à la recherche du son d’ensemble, au travail des attaques, des nuances, de la tenue, de l’harmonie. Belle ambition quand on apprend que tous ces jeunes gens ont une heure de répétition seulement par semaine.

Quatre morceaux et deux bis

Cela ne rend que plus remarquable leur prestation. Quatre morceaux et deux bis composent le programme. Danse latine, choral, marche, musique de film, l’éventail du répertoire pour brass band est bien représenté et il n’est plus question d’être distrait par quoi que ce soit. Il y a bien, ici ou là, quelques imperfections mais le frisson qui parcourt la salle sur les accords d’Ennio Morricone quand l’orchestre attaque la musique du film Mission est perceptible et des bravos spontanés et sincères saluent comme il se doit ce beau moment d’émotion.

À la sortie de la salle, on surprend des sourires et des moues admiratives. La jeune garde des cuivres n’a pas raté son rendez-vous.

Si vous êtes curieux de savoir ce qui se passe sous les tignasses évoquées plus haut, soyez fidèles aux articles publiés régulièrement sur le site. En effet, le brass band junior doit se produire dès le 11 avril prochain à l’église Saint-Marcel dans le cadre du festival Cuivres en Seine. Ce sera l’occasion d’aller à la rencontre de ces jeunes musiciens et de recueillir leurs impressions.

Programme du concert du 20/03/2008 : Edrich Siebert El Paso, Handel Parker Deep Harmony, Edward Elgar Pomp and circumstance (march n°1), Ennio Morricone The Mission, Howard Shore The Lord of the Rings.