BrassBand.fr le site des Brass Bands !

Communauté française des Brass Bands

       

Championnat National 2007, la chronique !

lundi 19 novembre 2007 , par La rédactrice en chef  
Partager sur Facebook

Dimanche 18 novembre 2007 : dans Paris, les rames de métro sont rares, les vélib’ sont pris d’assaut, la tension flotte dans l’air gris et froid. Pourtant, dès le milieu de la matinée, les embouchures chauffent du côté de la rue de Madrid où cinq brass bands s’apprêtent à l’ultime défi : devenir le champion de France 2007.

Est-ce pour rendre hommage à ce fou de musique qu’était Jacques Martin ? Ou bien est-ce dû à l’ambiance dominicale ? Il semble que toutes les formations présentes ont eu à coeur de repartir avec la satisfaction du lauréat. En effet, on peut dire, pour cette quatrième édition du Championnat, que : « Tout le monde a gagné ! »

Un public très nombreux cette année encore !

3ième Division

Une note de 16 pour le brass band Brassaventure.

2ième Division

Le Brassage Brass-Band obtient une mention très bien et une note de 18,25/20. Motivé, joyeux, comme toujours, sous la baguette de Mathias Charton, l’ensemble a séduit le public avec une transcription de la musique du film Pirate des Caraïbes !

Division Excellence

Le Brass Band des Savoies avec 18/20 et la mention très bien devient un adversaire à surveiller ! Il gravit les échelons avec assurance et bonne humeur.

Division Honneur

Le Brass Band Normandie recueille la note de 16,5/20. Fidèle à sa vocation pédagogique, il réunit des musiciens éclectiques : jeunes et moins jeunes, amateurs et professionnels confirmés ainsi qu’une représentation féminine exceptionnelle dont une toute jeune fille très talentueuse au bugle...

Enfin, toujours présent, toujours ardent, Æolus avec 19/20 et une mention très bien reçoit son quatrième trophée après avoir livré une version de la pièce imposée Lac Leman absolument époustouflante !

Le jury

Le président du jury, David Read, qui participe pour la troisième fois à notre championnat, est heureux de constater les immenses progrès réalisés par les brass bands de l’hexagone. Il trouve le niveau technique des concurrents remarquable. Il précise que les mouvements lents et piano restent à améliore. Enfin, il reconnaît que, si la progression continue à ce rythme, les Anglais auront de bonnes raisons de redouter notre présence aux prochains concours Européens.

Thierry Thibault et Bastien Still ... après les résultats

La présence de Thierry Thibault, tubiste fameux et fondateur de l’ensemble Epsilon, a été remarquée et appréciée. Il nous a dit être resté le stylo à la main pendant la prestation du brass band Æolus, séduit et heureux !

Luc Vertommen est une référence au jugement sûr et redouté. Lauréat d’un premier prix de musique de chambre au Conservatoire Royal de Bruxelles, titulaire d’une maîtrise en direction à l’Institut Lemmens, il enseigne aujourd’hui les cuivres à l’Académie de Zaventem et la direction d’orchestre à Hal et Middelburg aux Pays-Bas. Il dirige le brass band Buizingen, le Delta Brass-Band Zeeland et la fanfare royale De Berthourtzonen.
Il a joué dans les rangs des illustres brass bands Midden-Brabant et Willebroek. Si vous ajoutez à cela le fait qu’il est l’auteur de deux livres consacrés à la musique pour instruments à vent et de plusieurs arrangements pour orchestre, vous comprendrez que sa présence dans les rangs du jury a fait monter la pression d’un cran.

Philippe Gervais et Philippe Legris

Les "Visiteurs"

Parmi les nombreux auditeurs nous avons remarqué la présence de personnalités du monde des cuivres en France, comme le tubiste Philippe Legris, mais aussi des visites plus inattendues bien que tout aussi réjouissantes...

Jackie Berroyer en compagnie du président et du directeur du brass band Æolus

... en effet, c’est surpris et intimidés que les musiciens ont découvert dans les rangs du public l’acteur, le philosophe, Monsieur Jackie Berroyer . Ce jour-là, pourtant, il était seulement un passionné parmi d’autres passionnés.
La rédaction de www.brassband.fr s’est promis d’aller à sa rencontre prochainement pour en savoir un peu plus.

L’avenir

Pour conclure, on ne peut passer sous silence le fait que seuls six brass bands se sont inscrits à ce Championnat et que cinq seulement ont pu y participer, le Latinus Brass Band ayant rencontré trop de difficultés pour rejoindre la capitale à temps. Mais la qualité musicale a été, cette année, indéniablement au rendez-vous. Il reste encore des ouvertures à créer, des solutions à trouver, des progrès à réaliser, pour que ce Championnat prenne enfin toute son ampleur.
Notre site tient à oeuvrer dans ce sens pour que toutes les formidables formations qui ne cessent de nous écrire et de nous faire partager leur travail et leur ferveur, puissent venir défendre les couleurs de leurs cuivres.

Palmares de la C.M.F.